Guide voyage argentine

Guide voyage Argentine

Située à la pointe sud du continent américain, l’Argentine rassemble des paysages disparates pour former un ensemble étonnamment cohérent. Ici se côtoient le deuxième sommet le plus haut du monde, les plaines verdoyantes, les glaciers au blanc virginal, les forêts tropicales et les plages de sable fin. De la rencontre des peuples dès le xvie siècle est né un savoureux mariage entre les cutlures européennes (espagnole, française...) et les cultures indiennes. L'Argentine est une terre de contrastes harmonieux.

Tous nos voyages en Argentine

Fiche pays
Climat

L'Argentine étant située dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport à l'Europe. Le printemps débute en septembre et finit en novembre, l’été s’étend de décembre à janvier, suivi par l’automne de mars à mai et l’hiver de juin à août. Le climat est quant à lui majoritairement tempéré. L’été est la meilleure saison pour profiter des Andes et de la Patagonie, les températures étant chaudes et les journées plus longues. En hiver, il est préférable de visiter le nord du pays où les pluies sont plus rares que dans le Sud. L’automne et le printemps sont les saisons idéales pour visiter Buenos Aires.

Pays

L'Argentine est le plus austral des pays d’Amérique du Sud. D’une superficie de 2,7 millions km2, le pays accueille plus de 42 millions d’habitants. Sa capitale est Buenos Aires. L'Argentine est une république fédérale dirigée par la présidente Cristina Kirchner. Sa langue officielle est l’espagnol. Provenant du mot italien argentina, « d'argent », le nom de ce pays indique explicitement que le métal fut une richesse très prisée par les Européens dès le xvie siècle. Aujourd'hui, ses ressources principales sont l’agriculture, le pétrole, le gaz, la pêche et le bois.

L'artisanat

Le travail du bois est réputé dans le nord du pays, particulièrement celui du palo borracho, qui permet la fabrication de masques utilisés lors de cérémonies traditionnelles de tribus indiennes. Le tissage est également un art transmis de génération en génération et il est possible de trouver partout des ponchos ou des couvertures en alpaga ou en laine de mouton. Le travail de l’argent est la spécialité des Gauchos. Tous les objets qu’ils utilisent au quotidien sont forgés dans ce métal, que se soit les étriers, les anneaux, les mors ou encore les ceintures à pièces, ainsi que les calebasses et les bombillas pour boire le maté. La pierre d’Argentine est sans conteste la rhodochrosite, une pierre semi-précieuse d’une teinte rosée qui ne se trouve que dans le pays. Le cuir est de grande qualité en Argentine, on dit même que cette qualité est comparable à celle de la viande. Les Argentins prennent très au sérieux le football, leur sport favori, pouvant presque être qualifié de deuxième religion. La saison débute en mars et se clôt en décembre.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Il est nécessaire de posséder un passeport valide encore 6 mois après la sortie du territoire pour entrer en Argentine. Le pays ne demande pas aux ressortissants français de visas.

  • Formalités douanières

    Les effets personnels, tels que les vêtements, ne sont pas taxés. De plus, les voyageurs ne provenant pas des pays limitrophes de l’Argentine ont la possibilité d'exonérer de tout type de taxe les articles neufs, à hauteur de 300 $ US. La douane autorise 300 $ d'achats supplémentaires en duty-free sur le territoire national. Pour les articles d’une valeur supérieure à 25 $ US, il est possible de se faire rembourser la TVA. Pour plus d'informations, nous vous recommandons de visiter le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    L’Argentine possédant des paysages variés, il faudra adapter ses tenues en conséquence. Pour la ville, des vêtements élégants, mais légers, seront appréciés. En hiver, les écarts de température sont importants, ainsi il est prudent d'emporter à la fois t-shirts et pulls. Des vêtements chauds sont à prévoir pour qui souhaite visiter les montagnes, les glaciers ou le nord du pays. Pour le Sud, des tenues sportives et décontractées sont les plus adéquates.

  • Santé

    Aucun vaccin n’est demandé pour entrer sur le sol argentin. Cependant, le pays étant limitrophe de pays tropicaux, il est possible de se faire vacciner contre la typhoïde par précaution, notamment si un séjour est prévu dans ces pays. Sur place, les pharmacies bénéficient de licences européennes et américaines, il est donc aisé de trouver en cas de petits tracas les mêmes médicaments que ceux vendus en France. Pour plus de renseignements, visitez le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Le courant est du 220 volts partout, ce qui permet à n’importe quel voyageur français de brancher ses appareils électriques, s’il s’est auparavant muni d’un adaptateur. La plupart des hôtels en proposent.

  • Devises

    La monnaie de l’Argentine est le pesos. À l’heure où nous écrivons ces lignes, 1 € équivaut à 11,1 pesos. Le taux de change étant connu pour être très fluctuant, renseignez vous sur son cours avant de partir, en consultant le site https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Les cartes bancaires sont acceptées dans les grandes villes, mais un peu moins communément dans les endroits plus reculés. Des distributeurs automatiques sont disponibles un peu partout, mais il n’acceptent pas tous les cartes internationales.

  • Dollar americain

    Le dollar américain est accepté dans tout le pays. Cependant, les commerçants refusent les billets trop abîmés ou raturés.

Calendrier

Les Argentins ont de nombreuses fêtes nationales. Le 24 mars est la journée nationale de la Mémoire pour la Vérité et la Justice, en souvenir des victimes de la dernière dictature. Le 2 avril est marqué comme le jour de l’ancien combattant de la guerre des Malouines. La grande fête nationale est célébrée le 25 mai. En 1810, la révolte de Mai éclate contre l'occupation espagnole. L'indépendance ne sera effective que le 9 juillet 1816. Le 20 juin (1812), jour du drapeau, rend hommage à son créateur Manuel Belgrano. Les Argentins fêtent, le 17 août, la mort de José de San Martín, qui empêcha toute nouvelle colonisation. Le 12 octobre grave la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Le Nouvel An (1er janvier), la fête du Travail (1er mai), de la Vierge (8 décembre) et Noël (25 décembre) appartiennent également au calendrier argentin.

Lexique des expressions courantes

Un : uno, una.

Deux : dos.

Trois : tres.

Oui/non : sí/no.

D’accord : de acuerdo.

Merci : gracias.

S'il vous plaît : por favor.

Bonjour : hola ou buenos días.

Bon après-midi : buenas tardes.

Au revoir : adíos.

Comment allez-vous ? : cómo está ?

Bienvenu : bienvenido.

Où se trouve… ? : Dónde está… ?

Je comprends/je ne comprends pas : entiendo/no entiendo.

Je ne parle pas bien l’espagnol : Hablo poco castellano/español.

Comment vous appelez-vous ? : cómo se llama ?

Combien cela coûte-t-il ? : cuánto cuesta ?

Vous acceptez les cartes de crédit ? : Trabajan con tarjetas de crédito ?

Peut-être: quizás.

Après: después.

Parlez-vous français ? : francés ?

J’aimerais un café, un thé… : Me gustaría un café, un té…

Aéroport : aeropuerto.

Gare : estación.

Un café : un café.

Police : policía.

Poste : correo.

Notre Conseil

Le peuple argentin est féru de musique en tout genre : tango, jazz, pop, folk… Les styles se succèdent et sont dansés par tous à Buenos Aires. Le tango, une institution en Argentine, possède sa propre radio et il suffit de se rendre à San Telmo pour écouter ces rythmes mélancoliques et langoureux, et danser dessus. Les amateurs d’opéra trouveront dans le Teatro Colon un lieu d'exception.

Top 10 des incontournables
  • Plaza de Mayo, Buenos Aires (Carte : D4)

    La plaza de Maya fut nommée ainsi en mémoire du 25 mai 1810, date du soulèvement qui mis fin à la domination espagnole. C’est sur cette place que défilent chaque jeudi les Madres de la plaza de Mayo qui demandent le retour de leurs enfants disparus pendant la dictature militaire de 1976/1983. À l’ouest se situe le Cabildo, l’ancien siège du gouvernement argentin devenu un musée. Pour relier le palais présidentiel au Congrès, une avenue fut créée à la fin du xixe siècle.

  • Ushuaïa (Carte : B9)

    Au bord du canal de Beagle. La capitale de la Terre de Feu a été fondée par des protestants il y a de cela un siècle. Aujourd’hui, la ville compte plus de 40 000 habitants. Celle qui était connue pour son immense prison est devenue une ville où il fait bon vivre : son architecture, rappelant celle de l’Europe du Nord, est des plus pittoresques et la vue qu’elle offre sur les Andes est incroyable, malgré son décor de fin du monde. Il est également possible d’apercevoir les quelques îles chiliennes qui épousent la pointe du continent.

  • Tierra del Fuego (Carte : B9)

    Son nom viendrait des feux que les Indiens locaux allumaient pour communiquer. La Terre de Feu est un lieu de légendes et de mystère : dernier rempart de terre avant la glace infinie de l'Antarctique, elle représente le bout du monde. L’archipel était peuplé d’Indiens : les Onas du nord, les Haushs de l’est, les Alakalufs de l’ouest et les Yamanas du sud. Ce sont ces peuples que le navigateur Magellan a dû apercevoir allumer ces gigantesques brasiers.

  • Cachi (Carte : C2)

    À 170 km au nord-ouest de Cafayate, le long du río Calchaqui. La ville n’a rien perdu de son charme colonial. Bâtie au pied du Cerro Cachi, mont qui culmine jusqu’à 6 000 m de hauteur, elle invite ses visiteurs à se plonger dans son histoire. Le toit en bois de cactus de l’église ou le Museo arquelogico Pio Pablo Diaz en sont de parfaits témoins. Dans ce musée sont exposées des céramiques incas ainsi que la plus vieille dame de toute la ville : la momie connue sous le nom de la « Dame de Cachi ».

  • El Calafate et le parque nacional de los Glaciares (Carte : A8)

    À 340 km au nord-ouest de Río Gallegos. Parc à 50 km à l'ouest d'El Calafate. El Calafate borde le parc national des Glaciers et est connu comme l’une des plus belles régions d’Argentine. Encerclée par la cordillère des Andes, la glace avance peu à peu, rognant les forêts et les lacs jusqu’à ce qu’elle se brise. L’un des glaciers les plus atypiques est très certainement le Perito Moreno, l’un des seuls du monde à posséder une progression rapide.

  • Cataratas del Iguazú (Carte : E2)

    Il est impossible de ne pas tomber d’accord avec l’Unesco : les chutes d’Iguazu sont une des merveilles naturelles du monde. Elles dépassent les chutes du Niagara avec leurs 275 cascades grandes de 70 m qui se jettent dans le fleuve éponyme. Formant un front de 3 km de long, les cataractes déversent plus de 6 millions de litres d’eau par seconde. La beauté des chutes d’Iguazu, est sublimée par la forêt tropicale qui a réussi à perdurer tout autour.

  • Península Valdés (Carte : C6)

    La péninsule de Valdés s’étale sur 70 km dans l’océan Atlantique Sud, encerclée par deux golfes, et se révèle être une réserve naturelle hautement protégée. En effet, outre son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, la péninsule est le théâtre, chaque année, de septembre à décembre, de la reproduction de centaines de baleines franches. Certains pensent que ce qui attire ces grands cétacés est le microclimat de la région combiné aux courants chauds provenant du Brésil.

  • Purmamarca (Carte : C1)

    À 56 km au nord de San Salvador de Jujuy, en direction de Humahuaca. Village le plus pittoresque de la région, il regorge de trésors comme la Plaza 9 de Julio qui repose sereine sous l’ombre d’arbres centenaires, ou encore l’église blanchie à la chaux qui convoque des souvenirs lointains d’Andalousie. Le marché du village recèle de nombreux articles d'artisanat traditionnel.

  • Parque nacional Torres del Paine (Carte : A8)

    Passage de la frontière à environ 200 km au sud d’El Calafate en passant par la localité de Río Turbio. Depuis le Chili, remonter vers le nord en passant par Puerto Natales. Ici se trouve un paysage montagneux onirique, dont on pourrait croire sans peine qu’il s’agit du sanctuaire de créatures de légende. Trois tours de pierre dominent le parc et lui donnent son nom. Outre une faune exceptionnelle, plus de 200 espèces végétales auraient élu domicile en ces terres.

  • Salta (Carte : C2)

    Surnommée Salta la belle, la ville rayonne de toute sa splendeur perchée à 1200 m d’altitude. Elle possède une cathédrale d’architecture coloniale qui protège les effigies de la Vierge et du Christ qui auraient sauvé la ville d’un tremblement de terre en 1692 par leurs pouvoirs miraculeux. En plus de la cathédrale, une église a également été fondée autour d’une tour de 57 m et peinte dans des couleurs vives. On y trouve également un musée d’anthropologie qui accueille une riche collection d'artefacts incas.

Points d'interêts touristique
  • Plaza de Mayo, Buenos Aires (D4)
  • Ushuaïa (B9)
  • Tierra del Fuego (B9)
  • Cachi (C2)
  • El Calafate et le parque nacional de los Glaciares (A8)
  • Cataratas del Iguazú (E2)
  • Península Valdés (C6)
  • Purmamarca (C1)
  • Parque nacional Torres del Paine (A8)
  • Salta (C2)
Pourquoi nous choisir